Sant Lluis

C’est peut-être la population la plus blanche parmi les populations les plus blanches de Minorque. C’est un héritage de la domination française sous Louis XV. Selon l’inscription sur la façade du grand temple néoclassique sous les armoiries du roi de France, du gouverneur comte de Lannion et de l’intendant Causen, les Français ont dédié ce temple à Sant Lluís en 1762.

La terrasse de la ville est de rues droites jetées au cordon. Dans la principale, vous trouverez les tours de plusieurs moulins à vent, bien que certains n’aient pas de lame. Il y a aussi des maisons dans un style français harmonieux. Au terme de Sant Lluís en plus de plusieurs anciennes tours de défense, il y a plusieurs fermes très typiques telles que Torret et dans sa côte urbanisations modernes très fréquentées par les touristes: Premier conseil, Alcaufar je Binibeca, Là où un petit village typique a été récemment construit.